Danielle Roulot

Dernier ajout : 20 juin 2005.


  • 20 juin 2005, par Michel Balat
    Danielle Roulot a pu conduire ses études de médecine après avoir entrepris d’abord des études de sciences fondamentales, tout en continuant d’exercer ses talents de monitrice dans la clinique de La (...)

  • 17 juin 2005, par Michel Balat
    Lorsqu’on m’a demandé, il y a quelques mois, un titre pour ces journées, c’est celui-ci qui m’est venu à l’esprit. Et était clair pour moi d’emblée que, bien avant de savoir ce que j’allais pouvoir (...)

  • à Félix Guattari

    17 juin 2005, par Michel Balat
    « Il est de toute première importance pour nous de reconnaître ouvertement que l’absence de maladies psycho-névrotiques est peut-être la santé, mais que ce n’est pas la vie ». C’est en ces termes que (...)

  • 17 juin 2005, par Michel Balat
    J’ai appelé ça « Secondéité pure et univers schizophrénique », et j’ai mis en exergue une petite phrase de Peirce que j’aime particulièrement ; je dois même dire que c’est elle qui m’a inspiré ces (...)

  • exercice de style

    17 juin 2005, par Michel Balat
    La psychothérapie institutionnelle n’est ni une innovation hardie, ni une méthode dépassée. Car si même elle a reçu son nom comme tel dans les années 1950, on peut, dans le cours des deux siècles (...)

  • Extrait de : L’apport freudien, « Élément pour une Encyclopédie de la psychanalyse » Sous la direction de P. Kaufman, éditions Bordas, Paris 1993

    17 juin 2005, par Michel Balat
    Les toutes premières réflexions de Freud sur la psychose concernent la paranoïa, qu’il englobe, avec l’hystérie et la névrose obsessionnelle, dans les « psychonévroses de défense ». Mais alors que, dans (...)

  • 17 juin 2005, par Michel Balat
    Le mot « marche », dérivé du francique « marka » signifie au XIe siècle : « pays frontière ». Mais le sens premier du germanique « marka » est « signe marquant une frontière ». Deux familles sémantiques sont (...)

  • 17 juin 2005, par Michel Balat
    Je voudrais vous parler d’une certaine espèce botanique qu’on appelle communément « fantasme » ; cette espèce a été jusqu’ici surtout étudiée sur les terrains dits « névrotiques », où elle est (...)

SPIP 3.0.17 [21515] | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs Jour: 151 (726338)