Autisme et Eveil de coma

Introduction aux journées

jeudi 16 juin 2005, publié par Michel Balat


Je voudrais, tout d’abord, dire quelques mots pour excuser des absents. Excuser Jean Ayme qui, depuis qu’il a pris la retraite, a trop de travail, beaucoup trop de travail, et excuser de même Antonio Labad de Reus. Nous regrettons aussi l’absence de notre ami, notre cher Horace Torrubia, qui est encore un peu fatigué pour se déplacer aussi loin, mais enfin ça va mieux, je pense qu’aujourd’hui nous allons lui passer un petit coup de fil pour lui donner le bonjour de tout le colloque. Regretter aussi l’absence de quelqu’un que vous ne connaissez pas et dont je me faisais un vrai plaisir de le présenter à notre communauté, Alvaro Escobar Molina, un homme épatant qui, hélas, est dans la même situation qu’Horace et ne pourra pas être là. Et si vous me le permettez je voudrais quand même donner, alors là, un souvenir hélas, puisqu’elle n’est plus là, mais je pense beaucoup à Zoubida Hagani, cette amie venue d’Oran, chassée d’Algérie, mais dont la présence fut un rayon de soleil dans ce département, un moment de rencontre extraordinaire, et qui est morte d’un cancer. Il y a quelques mois nous avions, ensemble, une semaine avant sa mort, préparé une liste d’invités, elle m’avait donné des noms, et m’avait dit, il faut absolument qu’untel vienne, etc. Donc voilà, je voulais dédier ces journées à son souvenir.

Si Edwige Richer et Pierre Delion pouvaient venir à la tribune pour m’accompagner, je me sens un peu seul, d’autant que ce que je vais dire maintenant, puisque je me propose de faire une petite introduction à ces journées, leur doit beaucoup, ainsi qu’à Jean Oury, ainsi qu’à d’autres, enfin, c’est trop !

titre documents joints


Dans la même rubrique
SPIP 3.0.17 [21515] | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs Jour: 294 (843358)