Blog-Tone : L’antépénultième degré, 11 février 2008

lundi 11 février 2008, publié par Ian Balat


L’antépénultième degré, 11 février 2008

Nicolas était ravi de voir son fils Jean et son ami David jouer ensemble aux billes. Bien que peu habile à ce jeu, David amusait beaucoup Jean. Ses maladresses faisaient également sourire Nicolas. Au fil du temps pourtant, Jean commença à s’ennuyer. David n’était pas très bon. Il était même souvent mauvais. Et les moments qu’ils ne passaient pas ensemble à jouer aux billes, David les passait à jouer avec d’autres personnes que Jean. Et il perdait beaucoup de billes. Alors Jean devait le laisser gagner un peu, et Nicolas devait offrir d’autres billes à Jean. La réputation de David était faite dans la cours de récréation et de nombreux joueurs se pressaient autour de lui afin de gagner ses billes. C’était tellement simple. Alors Jean finit par le dire à son papa. Alors Nicolas a dit à David de ne plus jouer qu’avec Jean, sinon il n’y aurait plus de billes. Mais David se croyait meilleur que sa réputation, et il s’obstina.

Un jour que Nicolas envoyait un SMS, Jean vint le voir pour lui dire qu’il ne voulait plus jouer avec David, qu’il n’avait plus de billes et qu’il préférait, lui, avoir les billes et jouer contre les autres. Alors Nicolas alla voir David, le traita de gamin, le gronda et lui dit qu’il n’était pas capable de jouer correctement, et que c’était fini, qu’il sifflait la fin de la récréation et que maintenant il devait se débrouiller seul. Alors David se mit à pleurer et Jean était triste mais aussi bien content de ne plus avoir ce boulet avec lui. Parce qu’en fait, il n’avait jamais supporté David. Il faisait semblant pour faire plaisir à son papa qui était triste. Parce que maman était partie. Et que sa nouvelle maman elle jouait trop aux billes avec d’autres messieurs que papa.


Dans la même rubrique
SPIP 3.0.17 [21515] | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs Jour: 242 (849618)