Blog spécial de Michel Balat ce dimanche 5 octobre 2008

dimanche 5 octobre 2008, publié par Michel Balat

Je prends une nouvelle fois la place réservée à Ian !


Cher visiteurs de mon site,

je voudrais vous faire part des choses suivantes.

1. Cela fait 8 ans environ que je fais ce site pour partager publiquement non seulement mes propres élaborations, mais aussi celles d’autres qui me sont chers. C’est un site, disons, amical.

2. Ce que j’y raconte, en mon nom propre, et tout à fait criticable, dans les deux sens du terme. J’ai parfaitement conscience de l’imperfection de bien des "causeries", par exemple ; mais ce sont des choses que j’ai dites, devant un public qui vient m’écouter, et je me dois d’assumer mes propres paroles.

3. Récemment, j’ai ouvert un forum, le "for intérieur", pour recueillir les réactions de ceux qui me lisent. Je me fais un devoir de publier tout ce qu’on m’écrit.

4. Mais quiconque lirait les réactions des lecteurs au fil des mois pourrait à bon titre se demander pourquoi je continue à faire ce site ! C’est le dernier en date de ces écrits, aujourd’hui, à propos du blog-tone de mon fils Ian et qui, de ce fait, me touche directement, qui m’apporte une certaine amertume.

5. Son blog-tone visait, à l’aide d’une image fort astucieuse, à faire saisir ce qu’il en est de ces mécanismes financiers souvent opaques. Le traiter comme ce lecteur ou lectrice l’a fait est répugnant.

6. Cela ne m’empêchera pas de continuer à maintenir le site dans son état actuel, "for intérieur" compris. Mais je serais vraiment soulagé de voir apparaître dans celui-ci une vraie critique, au sens philosophique du terme cette-fois-ci.

Merci de m’avoir lu

Michel Balat

1 Message

  • Blog spécial de Michel Balat ce dimanche 5 octobre 2008 7 octobre 2008 10:13, par Elisabeth Naneix-Gailledrat

    Hypothèses

    Ne serait-ce pas le terme même de “for intérieur” qui aurait déclenché ce genre de “confessions” biliaires ? Les agressions a persona pourraient en témoigner, non ? Outre que radical “psy” attirerait les badauds du web qui ont des comptes à rendre sur la méconnaissance d’eux-mêmes : genre d’accrochages déçus (en “branle” d’inscription ?) empêchés à remarquer que ce site n’est pas scolastique.

    Il est vrai que trop peu répondent ad re sur ce que les causeries peuvent ouvrir et donnent à réfléchir sous leur apparente simplicité et sur des registres transdisciplinaires.
    Notre époque ne va guère vers la dialectique mais vers les billets d’humeur... plutôt surmoïques où l’on serait même amené à se justifier de causer.

    Aussi, quitte à rester humble devant cet insu (parfois hermétique) à accueillir plutôt qu’à jouer les bras de fer, la rubrique ouverte aux lecteurs pourrait s’appeler : “dialectique de la chose” !

    En tout cas, merci de ce site aux multiples entrées qui n’a aucunement lieu de se juger imparfait sous la pression des seuls libelles déprimés.

    Bonne continuation aux chroniques de Ian dont la plume est savoureuse, bonne continuation au site de Michel au style allègre et la pensée tonique.

    Babeth Le Pli


Dans la même rubrique
SPIP 3.0.17 [21515] | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs Jour: 243 (849637)