Canet, le 12 février 2007 L’amour est un MacGuffin

lundi 12 février 2007, publié par Michel Balat


Canet, le 12 février 2007

L’amour est un MacGuffin

M. B. : Alors aujourd’hui j’avais envie de vous parler d’un truc …-j’ai toujours envie d’ailleurs, je ne sais pas pourquoi je mets l’imparfait-, … Vous connaissez ce livre, je vous l’ai déjà montré, un livre de référence : c’est le MacGuffin , celui de notre amie Danielle Roulot… Alors je vais vous raconter dans quelles conditions tout cela s’est passé, c’est assez… (sonnerie) Ah bon ! alors on attend encore un peu, il y en a deux qui arrivent, il faut les attendre. Ah oui ! c’est 6 h 1/4, c’est juste !… C’est dur d’être en retard ! On devait commencer à 6 h en principe, on avait mis un quart d’heure pour le battement de retard, mais maintenant tout le monde a pris 6 h 1/4… (rires)

Public : … en avance. C’est 6 h.

M. B. : Oui, il y en a qui sont à 6 h ici, on en voit à 6 h, ça il n’y a pas de problème, mais, petit à petit, tout le monde s’est aperçu que ça commençait qu’à 6 h 1/4, et, du coup, les retardataires chroniques… Pour pouvoir être en retard il faut…

Public : Entre 6 h et 6 h 1/4 on dit des choses quand même !

M. B. : Oui, bien sûr ! toujours… Oh oh ! (à l’adresse de G.)

M. B. : Il y a trop de places, tu as trop de choix, il y a trop de choix ! (rires)
Ah ! je reconnais le pas, le pas décidé. Tu fermes derrière toi. Tu sais pourquoi tu fermes toujours derrière toi ? (à l’adresse de L.-F.-C.)

Public : c’est la dernière.

L. F.-C. : Non, ce n’est pas vrai.

M. B. : Non, pas toujours, c’est vrai. Allez ! Ne soyons pas mauvaises langues !
Donc voilà, aujourd’hui je ne vais pas continuer exactement ce qu’on a fait jusque là parce qu’entre temps il y a eu une idée un peu nouvelle, enfin pour moi, alors je me dis que ça vaudrait le coup de l’exposer pour voir si elle tient le coup, comme d’habitude. Alors je vous raconte brièvement le contexte. Le contexte, c’est un film. Bon, il se trouve que les anglais font des films romantiques qui sont absolument magnifiques. Alors il y a les romantiques rigolos, et puis il y a les romantiques-romantiques, et alors j’adore ces films romantiques-romantiques, mon âme de midinette s’en donne à cœur joie, je rêve, je fais tout ça, c’est très bien…

Public : Je ne vous connaissais pas sous ce jour…

M. B. : Ah oui ? Moi, je suis une midinette, et donc je me régale, je regarde systématiquement ce genre de films… le dernier que j’ai vu c’était sur canal plus, il s’appelle Orgueil et préjugés, c’est une merveille, c’est beau comme tout…

G. : Je n’ai pas vu le film mais adolescente, j’ai lu le livre.

M. B. : C’est beau quand même !

G. : Oui, oui.

M. B. : C’est beau comme histoire ! En somme, il y a deux histoires d’amour qui paraissent impossibles pendant tout le film et qui s’avèreront possibles à la fin, bon voilà. Je ne veux pas tout vous raconter, surtout si vous devez le regarder, j’en ai déjà trop dit… et alors, j’étais pris dans ce film… certes, je l’étais sur le plan midinette mais pas seulement : c’était un véritable suspense… ils s’aiment tous les deux, mais ils n’arrivent pas à se le dire. Ils se disent le contraire ! Avec cette logique, que l’on trouve dans les grands romans, une logique implacable, la logique d’un destin qui frappe chacun et qui fait qu’ils sont nécessairement tiraillés par les nécessités, c’est très fort, ce n’est pas des trucs à la noix. Et donc, à la fin du film, haletant, je me dis : c’est comme un Hitchcock, mais où est le MacGuffin ?
Alors voilà… je me suis dit que ça valait le coup de vous lire le truc du MacGuffin…, ça se trouve dans l’interview Hitchcock-Truffaut que vous connaissez puisque je vous l’ai déjà montrée. Vous permettez que je vous lise cette page… À ce moment-là ils sont en train de parler d’un film, Les trente neuf marches. Je ne sais pas si vous avez vu ce film, non ? Ah ! C’est un film très chouette ! un vieux film d’Hitchcock, ils sont tous vieux, mais particulièrement celui-là. Alors Hitchcock… :

(…)

titre documents joints


Dans la même rubrique
SPIP 3.0.17 [21515] | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs Jour: 109 (713600)