Hospitalité et amitié

jeudi 28 janvier 2010, publié par Michel Balat


Antoine VIADER
Avant de donner la parole à Michel Balat, je vais me permettre de vous signaler dans la suite de ce qui se disait dans la discussion avant la pose, deux petits bouquins de Derrida, l’un s’appelle : “ Cosmopolites de tous les pays, encore un effort ! ”, et surtout l’autre qui est très riche sur ces questions d’hospitalité : “ Adieu à Emmanuel Lévinas ”.
Bien ! Michel Balat, tu as la parole.

Michel BALAT
Merci !
Finalement, cette question de l’hospitalité m’a fait beaucoup travailler mais pour autant, je n’ai pas produit, c’est habituel, un texte à lire. J’ai pris des notes que, sans doute, je ne consulterai pas !
On pourrait commencer par un livre de Victor Klemperer, publié chez Albin Michel, dont le titre est “ L.T.I. ”, trois lettres de l’alphabet qui signifient “ Lingua Tertii Imperii ” - La langue du troisième Reich. Victor Klemperer était philologue, professeur de Lettres françaises à l’Université de Dresde, jusqu’à sa destitution en 1935, à l’âge de 55 ans. Il a vécu dans cette ville jusqu’à sa mort en 1960. Il a donc connu, lui, le Juif, le stalinisme succédant au nazisme. Pour résister, il lui est apparu comme indispensable de repérer dans la langue allemande de ce moment-là,...

titre documents joints


Dans la même rubrique
SPIP 3.0.17 [21515] | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs Jour: 134 (751515)