L’identité analytique

Semiotica N°79-1/2 (1990) pp. 197-205.

mercredi 15 juin 2005, publié par Michel Balat


Le président Schreber est entré dans l’histoire du mouvement psychanalytique par la grande porte, celle ouverte par Freud, qui consacre à ce grand paranoïaque un article fondateur, à plusieurs égards, de la théorie psychanalytique des psychoses (Freud, 1979 : 263-324). L’analyse de ce cas de Dementia paranoides fut faite à partir d’un document, les mémoires du Senatspräsident Daniel-Paul Schreber lui-même (Schreber, 1975). Depuis, cette étude est devenue le passage obligé pour toute élaboration psychanalytique sur la psychose.

L’ouvrage que nous présentons ici est une nouvelle contribution à cette étude. Il se compose de trois parties, précédées par une courte introduction et suivies par quelques illustrations, une intéressante bibliographie des écrits sur Schreber, déjà publiée (Israëls, 1987), et un court index. L’ensemble, en sa majeure partie, met à la disposition du lecteur de langue anglaise, plusieurs articles sur le président Schreber ainsi que quelques écrits inédits du célèbre paranoïaque, recueillis par Israëls.

Les noms de ceux qui ont été choisis par les rédacteurs pour figurer dans ce qui n’est pas une anthologie, garantissent largement la qualité de l’ouvrage : ils suffisent à le rendre parfaitement recommandable. Pourtant nous devons émettre quelques critiques de fond sur sa conception générale ou plutôt sur les conceptions des rédacteurs qu’il assume.

titre documents joints


Dans la même rubrique
SPIP 3.0.17 [21515] | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs Jour: 129 (852977)