Laurette Alhalel : Histoire sans parole

mercredi 6 juillet 2005, publié par Michel Balat


Histoire sans parole

Trente cinq ans, un mètre quatre vingt dix, cent kilos, Sébastien souffre depuis quinze années déjà : sa vie est un long combat fantasmagorique avec des transformations corporelles, face à des entités multiples qui le défient sans cesse en combats singuliers lorsqu’elles n’entrent pas dans son propre corps. Sa tenue noire, de style militaire ( bomber, boots et pantalon multi-poches ) est la garantie de sa sauvegarde extérieure. Pour le reste, il essaie d’amadouer toute cette vie grouillante à l’intérieur de lui. Bien sûr il faut un peu d’entraînement physique et les gestes brusques, soudains, sans signes avant-coureur, de Sébastien font peur. Il y a de quoi ! Lorsque vous retrouvez son pied ou son poing à quelques centimètres de votre visage... Certes, cet arrêt sur image lui sert à nous montrer sa force et son degré d’entraînement, histoire de ne pas se laisser surprendre par l’ennemi !.. Mais lorsque Sébastien se fâche, sa corpulence n’est pas pour nous rassurer et lui vaut quelques séjours en u.m.d.

titre documents joints


Dans la même rubrique
SPIP 3.0.17 [21515] | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs Jour: 145 (961514)