Les Stoïciens

vendredi 17 juin 2005, publié par Michel Balat


Les Topiques

La doctrine philosophique des stoïciens se divise en trois parties : les "lieux". La physique, la morale et la logique. Cette division n’est pas une séparation. Ces trois lieux sont unis. On pourrait en déduire une appellation comme celle de "topique". Et effectivement, les comparaisons produites par les stoïciens y invitent. Si la philosophie est un animal, la logique en est le système osseux et musculaire, la morale la chair et la physique l’âme ; si elle est un oeuf, la coque est la logique, le blanc la morale et le jaune la physique ; si elle est un champ, la clôture est la logique, les fruits la morale, la terre et les arbres la physique. On voit que l’ordre n’est pas le même chez tous - et effectivement il y a divergence dans la hiérarchisation topique. Mais pour tous la logique est le "squelette" de la philosophie, et la morale y est un intermédiaire entre elle et le principe central, la physique (notons que la nature, le "feu d’artiste", se hiérachise chez Philon, par exemple en exis "hexis", l’habitude, chez les êtres anorganiques, fusis "physis", la nature proprement dite, chez les plantes, yuch "psyché", l’âme, chez les animaux qui possèdent ce qui en dépend, à savoir la perception sensible, la représentation imaginative fantasia "phantasia" et l’impulsion motrice ormh "hormé", à quoi s’ajoute chez l’homme le logos "logos" qui le sépare de manière nette et discontinue de l’animal ou de l’enfant de moins de 7 ans).

titre documents joints


Dans la même rubrique
SPIP 3.0.17 [21515] | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs Jour: 240 (849512)